Forces avenir

Finalistes 2016

La mission de Forces Avenir est de reconnaître, honorer et promouvoir l’engagement des étudiants dans des projets qui enrichissent le savoir et qui suscitent le goût de la réussite, le dépassement personnel et le développement d’une pensée citoyenne contribuant à la formation de leaders responsables et actifs, à la fois enracinés dans leur collectivité et ouverts sur le monde.

Découvrez ici le portrait des sept finalistes 2016.

Emmanuelle Poirier St-Georges

Personnalité AVENIR 1er cycle

Finaliste Forces AVENIR pour une deuxième année consécutive, Emmanuelle, étudiante au baccalauréat en littératures de langue française, est déterminée à démontrer sa persévérance au jury. Atteinte de la maladie d'ataxie, elle se déplace en fauteuil roulant depuis l’âge de 18 ans. Toutefois, rien ne l’arrête. Elle relève sans cesse des défis, tels que son saut en parachute et ses divers voyages à l’international.

Depuis sept ans, elle participe activement aux activités de la Fondation Ataxie Canada, dont elle est actuellement la porte-parole. Elle donne aussi des conférences dans les écoles secondaires sur son parcours de vie.

En 2014, elle a écrit le livre Une histoire (de taxi) d’ataxie ou la dernière illusion afin de livrer un message d’espoir aux gens atteints de sa maladie, mais également pour tous les gens qui font face à des défis dans leur vie.

L’été dernier, elle a fait l'ascension du Machu Picchu au profit d'Ataxie Canada. Son périple a été filmé et sera utilisé à des fins de sensibilisation.

Pénélope Langlais-Oligny

Personnalité AVENIR 1er cycle

Étudiante au baccalauréat en littératures de langue française, Pénélope s’engage bénévolement dans les causes qui lui tiennent à cœur depuis plusieurs années.

Passionnée par son domaine d’études, elle a animé des cercles de lecture au SIARI (Service d’interprète d’aide et de référence aux immigrants) pendant plus de deux ans. Elle organise aussi des activités de théâtre et de création pour les enfants dans des différentes bibliothèques de quartiers défavorisés de Montréal.

De plus, dans le cadre du programme de leadership de la bourse Loran, elle a participé à mettre sur pied un projet d’alphabétisation et de théâtre social au Guatemala. Cet été, elle participe à un stage au Yukon Conservation Society où elle travaille sur des enjeux environnementaux.

Enfin, elle a à coeur les enjeux environnementaux et alimentaires. Ainsi, elle participe de manière active aux activités de Santropol roulant, plus particulièrement dans un projet de cueillette de fruits, les Fruits Défendus.

Marc-Olivier Schüle

Personnalité AVENIR 2e et 3e cycles

Lauréat Forces AVENIR pour le projet Unipsed en 2015, Marc-Olivier est finaliste dans la catégorie AVENIR Personnalité 2e et 3e cycles. Étudiant au doctorat en psychoéducation, Marc-Olivier comprend l'importance de faire des ponts entre la théorie et la pratique.

À 18 ans, il part travailler à Madagascar dans une école pour des enfants sourds. C’est à ce moment qu’il réalise que plusieurs jeunes sont victimes d’abus par leurs professeurs. Il a alors décidé de développer un programme, avec les autres intervenants, afin de permettre à ces enfants d’intégrer des écoles régulières. Parallèlement, il s’implique dans divers projets dans la communauté malgache. Son voyage, qui ne devait durer que quelques mois, sera finalement d’une durée de deux ans.

Par la suite, il entame ses études au Québec où il réalise deux baccalauréats simultanément, un en psychologie et l'autre psychoéducation. C'est alors qu'il réalise l'importance du transfert des connaissances et s'y dédie complètement. Il fonde l'organisme Unipsed, qui regroupe des textes vulgarisés sur la psychoéducation. De plus, il crée un système modulable de fiches en soutien à l’intervention psychosociale : les Psychofiches. Enfin, il s'engage également dans d'autres projets tels que Immerscience.

Caroline Trottier-Gascon

Personnalité AVENIR 2e et 3e cycles

Étudiante à la maîtrise en histoire, Caroline s'est beaucoup impliquée dans son association étudiante durant son baccalauréat. Elle y a occupé plusieurs postes jusqu'à devenir secrétaire générale en 2013-2014. Toutefois, c'est surtout dans le mouvement LGBT qu'elle est le plus active.

En 2014, elle a fondé le Groupe d'action trans de l'Université de Montréal afin de militer pour les droits des personnes trans à l'Université. Le Groupe a obtenu la redésignation de près de 100 toilettes sur le campus pour les rendre plus accessibles aux personnes trans, et l’Université s’est engagée à permettre la reconnaissance du nom d’usage.

De plus, elle a participé à l’organisation des deux premières Marches pour les droits des personnes trans à Montréal. En 2014-15, elle a été au cœur de l’effort des communautés trans pour faire changer les procédures de changement de mention de sexe, ce qui lui a valu le prix Honoris du CQ-LGBT. Enfin, elle a donné environ une vingtaine de conférences et une quarantaine d’entrevues médiatiques dans les deux dernières années afin de sensibiliser les autres à la réalité des personnes trans.

DRESS TO IMPRESS

AVENIR Société, communication et éducation

Mis sur pied en 2012, le défilé de mode « Dress to Impress » a pour objectif de consolider le sentiment d’appartenance des étudiants envers leur école dans l’optique de diminuer le décrochage scolaire. Ce défilé rassemble des étudiants de différents établissements scolaires; secondaires, collégiaux, de formation professionnelle et universitaires. Pour les étudiants des établissements postsecondaires, le défilé leur permet de vivre une expérience dans leur domaine d’étude (coiffure, maquillage, etc.). Les élèves du secondaire assurent le rôle de mannequin. Aucun d’entre eux n’est sélectionné pour son format corporel. Lors des deux premières éditions, les profits obtenus grâce à la vente des billets ont servi au financement du projet. En 2015, les profits ont été remis à Leucan.

Loïc Simard-Duguay, qui a lui-même lutté contre un cancer dans les dernières années, est à la tête de ce superbe projet qui a été sélectionné comme finaliste AVENIR Société, communication et éducation.

TACHE de le voir

AVENIR Santé

Le projet «TACHE de le voir » consiste en une présentation dynamique donnée par des étudiants en médecine du Québec, principalement de l’Université de Montréal et visant des étudiants de 3e à 5e année du secondaire. Le projet, conceptualisé à l’Université de Sherbrooke, a réellement pris naissance lorsque des étudiants de l’UdeM ont initié les premières présentations en 2014.
Trois thèmes principaux sont abordés lors de la présentation : les effets délétères des rayons UV sur la peau d’un point de vue esthétique, les cancers cutanés avec accent mis sur le mélanome et les méthodes de prévention et de détection précoces.

L’approche est hautement interactive; les jeunes sont encouragés à poser des questions et à discuter des différents thèmes abordés. Le tout se fait sur un ton positif qui pousse les élèves à examiner leurs habitudes et connaissances face au bronzage et les mythes auxquels ils peuvent faire face. Le but est de leur fournir de l’information pertinente, et de leur donner un sens d’autonomie et de contrôle sur leurs décisions face à l’exposition au soleil.

Art+Bioéthique

AVENIR Arts, lettres et culture

Comment engager le public dans une réflexion sur les enjeux éthiques de notre époque ? C'est la question à laquelle le projet Art+Bioéthique a cherché à répondre!

Arts + bioéthique offre une plateforme de discussion avec la communauté sur les questions bioéthiques à travers une exposition artistique, la publication d’un numéro spécial dans une revue scientifique et une série d’activités de médiation culturelle et scientifique pour les adultes et les enfants de tout horizon. À partir d’une stratégie interdisciplinaire et collaborative, six jeunes chercheurs en bioéthique ont été jumelés à six artistes de la relève afin d’échanger et d’apporter un nouvel éclairage sur une variété d’enjeux éthiques liés à la santé. Ces duos artistes-chercheurs ont chacun développé une œuvre et un essai sur un thème commun.

L'expression de la bioéthique à travers l'art constitue une façon innovatrice de transmettre l'aspect sensible de tant de questions éthiques touchant à la santé et au bien-être. À travers ses divers volets, Art+Bioéthique a su rejoindre plusieurs centaines de personnes et les engager dans une réflexion éthique sur notre société.

Le projet interuniversitaire Arts + Bioéthique a été sélectionné comme finaliste AVENIR arts, lettres et culture.




Vous désirez vous aussi tenter votre chance?

Vous avez à cœur l’environnement, la justice, l’éducation, les affaires, la santé?

Contactez-nous pour plus de détails, il nous fera plaisir de vous renseigner ou de vous guider dans la préparation de votre dossier de candidature.